Insuffisance rénale - Faire du sport pour sensibiliser au don d'organe | Medipedia
Medipedia : Prévention, Bien-être & Santé

Prévention, Bien-être & Santé

Insuffisance rénale


TÉMOIGNAGES

Faire du sport pour sensibiliser au don d'organe

Faire du sport pour sensibiliser au don d'organe

Lucien, 54 ans

Transplanté en 2004, Lucien van Staen, 54 ans, a remporté de nombreuses médailles en natation et en athlétisme aux jeux européens et aux jeux mondiaux pour dialysés et transplantés. Une passion qui permet d'encourager le don d'organes à travers le monde.

Depuis quand souffrez-vous d'insuffisance rénale?

Fin des années 80, alors que je n'avais aucun symptôme, une prise de sang a révélé la présence d'une glomérulonéphrite aiguë (inflammation ou lésions des glomérules, les filtres composant les reins). Je n'avais plus que 50% de ma capacité rénale. Par la suite, lorsque mon état s'est aggravé, j'ai été dialysé pendant 13 mois. J'ai finalement été transplanté en 2004.

Comment avez-vous été amené à participer aux jeux pour dialysés et transplantés?

C'est à l'hôpital que j'ai eu vent de cette initiative, par une infirmière. Comme j'avais l'occasion de partir avec l'Association Sportive Belge pour Transplantés et Dialysés, je me suis lancé. C'était en 2004, aux jeux européens de Slovénie. J'avais été transplanté 5 mois auparavant. J'y ai remporté la médaille d'argent au 50 mètres nage libre. L'année suivante, aux jeux mondiaux qui se sont déroulés au Canada (les jeux européens et mondiaux se déroulent alternativement tous les deux ans), j'ai remporté deux médailles de bronze en athlétisme, aux 100 mètres et 200 mètres. Depuis, j'ai participé et remporté des médailles chaque année jusqu'aux jeux européens qui se sont déroulés en Allemagne durant l'été 2008.

Quel défi particulier représente le sport pour quelqu'un qui a été dialysé ou transplanté?

Le plus difficile est de parvenir à se remuscler. Par ailleurs, quand j'ai recommencé à faire du sport, le greffon me faisait mal, et puis il y avait aussi les effets secondaires des médicaments anti-rejet. Au début, j'ai dû "mordre sur ma chique".

Votre participation suppose-t-elle beaucoup d'entraînement?

Je m'entraîne 7 à 8h par semaine, seul ou en groupe.

Quelles sont les motivations qui vous poussent à participer chaque année?

Les jeux pour transplantés et dialysés, qui existent depuis 1980, sont un bon moyen de promouvoir le don d'organes dans le pays où ils se déroulent. Actuellement, il y a encore trop peu de promotion et, à moins d'avoir eu quelqu'un de concerné dans sa famille, rares sont les gens qui font la démarche de signer la déclaration autorisant le prélèvement d'organes. J'apprécie aussi de revoir les mêmes personnes chaque année, et puis il y a le goût du sport, même si c'est aussi très fatiguant. Heureusement, j'ai la chance d'être accompagné chaque année par mon frère et par les autres athlètes belges. Nous nous soutenons tous mutuellement!

Partager et imprimer cet article


NEWS

Comment rendre la dialyse plus agréable? 16 08 2011
Insuffisance rénale
Comment rendre la dialyse plus agréable?

Pendant la dialyse, de nombreuses personnes dorment ou bavardent avec les autres patients ou le personnel infirmier. "L'hémodialyse est un traitement assez fatiguant"...

Lire la suite
Pour des vacances "dialyse comprise" 05 07 2011
Insuffisance rénale
Pour des vacances "dialyse comprise"

Pas facile de partir en vacances quand on a besoin d'une dialyse trois fois par semaine pendant quatre heures. Mais pas impossible non plus. Un certain sens de l'organi...

Lire la suite
E.Coli: des risques de complications rénales 21 06 2011
Insuffisance rénale
E.Coli: des risques de complications rénales

Des bactéries le plus souvent inoffensives pour les reins

Entre 500 et 100.000 espèces de bactéries sont présentes dans le corps humain. Elles sont environ dix fois plu...

Lire la suite
Trajets de soins: un bilan provisoire 24 05 2011
Insuffisance rénale
Trajets de soins: un bilan provisoire

Prise en charge de l'insuffisance rénale

Adhérer à un trajet de soins, c'est prendre part à une collaboration entre patient, médecin généraliste et néphrologue. Tous...

Lire la suite

VOS ARTICLES PRÉFÉRÉS

MALADIES À LA UNE


PRÉVENTION À LA UNE

Toutes les thématiques
NEWSLETTER

NOS GUIDES

Medipedia facebook

LIENS