Medipedia : Prévention, Bien-être & Santé

Prévention, Bien-être & Santé

Sclérose en plaques


TÉMOIGNAGES

Faire de la SEP une alliée

Faire de la SEP une alliée

Olga Bobrovnikova

Sa sclérose en plaques n'a pas empêché Olga Bobrovnikova, une pianiste russe installée en Belgique, de faire une carrière internationale. Elle raconte.

"J'ai fait ma première poussée en 1986, mais ce n'est qu'en 2000 que j'ai été diagnostiquée. Entretemps, j'ai mené une vie et une carrière de pianiste "normale". Jusqu'au jour où, parce que je n'étais pas bien du tout, j'ai été obligée d'annuler un concert à la dernière minute... C'était horrible: je me sentais coupable vis-à-vis des organisateurs et du public. Alors je suis allée voir un neurologue qui a confirmé ce que je soupçonnais (j'avais fait des recherches sur internet): j'avais la sclérose en plaques."

Renoncer? Jamais!

"Recevoir ce diagnostic n'a pas été facile. Point de vue carrière, ce n'était plus possible de rester dans le circuit international traditionnel. Qui signerait un contrat avec une pianiste qui risque de faire une poussée, qui est vite fatiguée, qui a des troubles de l'équilibre et de la mémoire? Mais devais-je abandonner ma passion pour autant? Hors de question!"

Ma SEP et ma carrière

"Mon manager a alors créé une association, Mu-Sic (www.mu-sic.org). J'ai commencé à donner des concerts un peu partout dans le monde, au profit des associations SEP locales. Comme je ne peux plus faire de longs récitals, je joue des morceaux plus courts. À côté de ça, j'ai d'autres activités: j'écris des livres sur la musique, je représente les patients russes auprès de la Commission européenne, je donne des leçons de piano... Bref, j'ai un agenda bien rempli!"

Il faut positiver!

"Certes, j'ai de la chance avec ma SEP: mon traitement me réussit bien et la maladie n'évolue plus. Bien sûr, ce n'est pas facile tous les jours. Mais il faut voir l'aspect positif des choses: nous avons en Belgique un système de santé performant, d'excellents médecins et de bons traitements. Et puis ça ne sert à rien de se lamenter sur son sort. Il faut faire de la SEP une alliée, non une adversaire. Car quand on est différent, on peut également être plus intéressant que les autres! C'est mon leitmotiv et, jusqu'à présent, ça m'a plutôt bien réussi!"

Partager et imprimer cet article


NEWS

Le virus de la mononucléose, principale cause de la sclérose en plaques? 31 01 2022
Sclérose en plaques
Le virus de la mononucléose, principale cause de la sclérose en plaques?

La sclérose en plaques (SEP) touche 2,8 millions de personnes dans le monde. Sa cause n'est pas connue, mais l'un des principaux suspects est le virus d'Epstein-Barr (EBV), un viru...

Lire la suite
SEP: rencontre avec le neurologue, pensez à votre «journal» 15 04 2021
Sclérose en plaques
SEP: rencontre avec le neurologue, pensez à votre «journal»

Dès l’origine, le diagnostic de sclérose en plaques (SEP) est ardu à poser. Il n’existe à l’heure actuelle aucun test décisif pour le confirmer à lui seul. Le spécialiste doit donc...

Lire la suite
L’actualisation des critères de McDonald facilite le diagnostic de la SEP 27 05 2019
Sclérose en plaques
L’actualisation des critères de McDonald facilite le diagnostic de la SEP

Les neurologues de l’«International Panel on Diagnosis of MS» ont revu les critères de McDonald en 2017. Ces critères constituent une aide au diagnostic de la SEP par le biais de...

Lire la suite
Quel traitement pour quelle SEP? Les critères du choix thérapeutique 18 06 2018
Sclérose en plaques
Quel traitement pour quelle SEP? Les critères du choix thérapeutique

Schématiquement, on peut distinguer les traitements de la sclérose en plaques (SEP) dits «de première ligne» de ceux de «deuxième ligne» ou de «haute efficacité». Ces derniers, p...

Lire la suite

VOS ARTICLES PRÉFÉRÉS

Traitement oral de la SEP: le dyméthyl fumarate (Tecfidera®) 26 05 2015
Sclérose en plaques
Traitement oral de la SEP: le dyméthyl fumarate (Tecfidera®)

Pas encore remboursé en Belgique

Le dyméthyl fumarate (commercialisé sous le nom de Tecfidera) est un médicament anti-inflammatoire à prendre par voie orale, à raison de deux com...

Lire la suite
Traitement de la SEP: le natalizumab (Tysabri®) 26 05 2015
Sclérose en plaques
Traitement de la SEP: le natalizumab (Tysabri®)

Principe

Depuis fin 2007, un nouveau traitement est disponible dans la sclérose en plaques. En empêchant la pénétration des globules blancs dans le cerveau, le natalizumab pr...

Lire la suite
Impact de l’’environnement dans l’apparition de la SEP 23 02 2011
Sclérose en plaques
Impact de l’’environnement dans l’apparition de la SEP

Les pays tempérés plus exposés à la SEP

Des études épidémiologiques ont démontré l'importance du lieu de séjour avant l'âge de 15 ans sur le risque de développer la sclérose en p...

Lire la suite
Traitement de la SEP: la mitoxantrone (Novantrone®) 23 02 2011
Sclérose en plaques
Traitement de la SEP: la mitoxantrone (Novantrone®)

En cas d'activité importante de la maladie

La mitoxantrone est un puissant immunosuppresseur qui agit en interférant avec la multiplication et la fonction de certains globules bl...

Lire la suite
Apprendre à se piquer lorsqu’on souffre de SEP 23 02 2011
Sclérose en plaques
Apprendre à se piquer lorsqu’on souffre de SEP

Pour les trois interférons et le Copaxone®, une infirmière spécifiquement formée viendra à domicile pour apprendre au patient à se piquer. Il est utile qu'un proche soit présent af...

Lire la suite
Traitement de la SEP: l’acétate de glatiramère (Copaxone®) 23 02 2011
Sclérose en plaques
Traitement de la SEP: l’acétate de glatiramère (Copaxone®)

Principe

L'acétate de glatiramère est un mélange de petits morceaux de protéines, des peptides qui ressemblent à la myéline. Injectés quotidiennement (Copaxone® 20 mg/ml) ou tous...

Lire la suite

SONDAGE

U-weet-dat-de-kans-bestaat-dat-multiple-sclerose-progressief-wordt-hoe-kijkt-u-naar-de

MALADIES À LA UNE

Toutes les maladies
NEWSLETTER
Medipedia facebook