Medipedia : Prévention, Bien-être & Santé

Prévention, Bien-être & Santé

Sclérose en plaques


TÉMOIGNAGES

Quand le diagnostic tombe...

Quand le diagnostic tombe...

Magalie, 30 ans

Apprendre que l'on a la sclérose en plaques est plus qu'un coup dur: c'est un véritable choc, qui remet en cause tous vos projets de vie.

Le choc de l'annonce

"Mon premier neurologue n'a jamais prononcé le nom de la maladie en ma présence. C'est moi qui, après avoir fait des recherches sur internet, lui ai demandé s'il s'agissait de la sclérose en plaques. Il m'a dit oui... Même quand on s'en doute, c'est un choc énorme. Ça remet en cause quantité de choses. Et le fait que les médias renvoient une image catastrophiste de la SEP, ça n'aide pas, loin de là! Je me voyais en fauteuil roulant dans les 5 ans, je pensais ne plus pouvoir exercer ma profession et au niveau amoureux, je me disais que personne ne voudrait plus jamais de moi... Bref, j'ai imaginé le pire."

De gros troubles dépressifs

"La première année, bien plus que les symptômes physiques, c'est la dépression qui m'a le plus fait souffrir. C'est difficile de faire la part des choses entre la réaction "normale" à la suite du diagnostic, les symptômes de la SEP et les éventuels effets secondaires des médicaments. En ce qui me concerne, ces derniers ont provoqué chez moi de très gros troubles dépressifs. Au bout de six mois, j'ai complètement pété les plombs. Je n'avais plus d'intérêt pour rien, je me sentais vide, j'avais des pulsions suicidaires... C'était horrible. Quand j'ai changé de traitement, tout de suite, je me suis sentie mieux. Ce n'était pas encore le grand bonheur, mais petit à petit, j'ai accepté la réalité. Surtout, j'ai cessé d'imaginer le pire."

Carpe diem

"Aujourd'hui, 5 ans après le diagnostic, ça va beaucoup mieux. Je me suis faite à l'idée et je m'efforce de ne pas trop y penser au quotidien. J'ai la chance d'avoir peu de poussées et encore aucune séquelle. De plus, je continue à travailler, j'envisage d'acheter une maison, j'ai des projets, une vie amoureuse: bref, tout va bien! Depuis que j'ai la SEP, j'ai moins de patience: j'ai envie d'avoir tout, tout de suite. Je ne veux plus attendre. La sclérose en plaques est une maladie imprévisible, qui peut soudainement s'aggraver. J'ignore de quoi demain sera fait. Alors j'en profite, tant que je vais bien, pour faire tout ce dont j'ai envie."

Partager et imprimer cet article


NEWS

Le virus de la mononucléose, principale cause de la sclérose en plaques? 31 01 2022
Sclérose en plaques
Le virus de la mononucléose, principale cause de la sclérose en plaques?

La sclérose en plaques (SEP) touche 2,8 millions de personnes dans le monde. Sa cause n'est pas connue, mais l'un des principaux suspects est le virus d'Epstein-Barr (EBV), un viru...

Lire la suite
SEP: rencontre avec le neurologue, pensez à votre «journal» 15 04 2021
Sclérose en plaques
SEP: rencontre avec le neurologue, pensez à votre «journal»

Dès l’origine, le diagnostic de sclérose en plaques (SEP) est ardu à poser. Il n’existe à l’heure actuelle aucun test décisif pour le confirmer à lui seul. Le spécialiste doit donc...

Lire la suite
L’actualisation des critères de McDonald facilite le diagnostic de la SEP 27 05 2019
Sclérose en plaques
L’actualisation des critères de McDonald facilite le diagnostic de la SEP

Les neurologues de l’«International Panel on Diagnosis of MS» ont revu les critères de McDonald en 2017. Ces critères constituent une aide au diagnostic de la SEP par le biais de...

Lire la suite
Quel traitement pour quelle SEP? Les critères du choix thérapeutique 18 06 2018
Sclérose en plaques
Quel traitement pour quelle SEP? Les critères du choix thérapeutique

Schématiquement, on peut distinguer les traitements de la sclérose en plaques (SEP) dits «de première ligne» de ceux de «deuxième ligne» ou de «haute efficacité». Ces derniers, p...

Lire la suite

VOS ARTICLES PRÉFÉRÉS

Traitement oral de la SEP: le dyméthyl fumarate (Tecfidera®) 26 05 2015
Sclérose en plaques
Traitement oral de la SEP: le dyméthyl fumarate (Tecfidera®)

Pas encore remboursé en Belgique

Le dyméthyl fumarate (commercialisé sous le nom de Tecfidera) est un médicament anti-inflammatoire à prendre par voie orale, à raison de deux com...

Lire la suite
Traitement de la SEP: le natalizumab (Tysabri®) 26 05 2015
Sclérose en plaques
Traitement de la SEP: le natalizumab (Tysabri®)

Principe

Depuis fin 2007, un nouveau traitement est disponible dans la sclérose en plaques. En empêchant la pénétration des globules blancs dans le cerveau, le natalizumab pr...

Lire la suite
Impact de l’’environnement dans l’apparition de la SEP 23 02 2011
Sclérose en plaques
Impact de l’’environnement dans l’apparition de la SEP

Les pays tempérés plus exposés à la SEP

Des études épidémiologiques ont démontré l'importance du lieu de séjour avant l'âge de 15 ans sur le risque de développer la sclérose en p...

Lire la suite
Traitement de la SEP: la mitoxantrone (Novantrone®) 23 02 2011
Sclérose en plaques
Traitement de la SEP: la mitoxantrone (Novantrone®)

En cas d'activité importante de la maladie

La mitoxantrone est un puissant immunosuppresseur qui agit en interférant avec la multiplication et la fonction de certains globules bl...

Lire la suite
Apprendre à se piquer lorsqu’on souffre de SEP 23 02 2011
Sclérose en plaques
Apprendre à se piquer lorsqu’on souffre de SEP

Pour les trois interférons et le Copaxone®, une infirmière spécifiquement formée viendra à domicile pour apprendre au patient à se piquer. Il est utile qu'un proche soit présent af...

Lire la suite
Traitement de la SEP: l’acétate de glatiramère (Copaxone®) 23 02 2011
Sclérose en plaques
Traitement de la SEP: l’acétate de glatiramère (Copaxone®)

Principe

L'acétate de glatiramère est un mélange de petits morceaux de protéines, des peptides qui ressemblent à la myéline. Injectés quotidiennement (Copaxone® 20 mg/ml) ou tous...

Lire la suite

SONDAGE

Vous savez que votre sclérose en plaques risque d’évoluer. Comment envisagez-vous l’avenir?

MALADIES À LA UNE

Toutes les maladies
NEWSLETTER
Medipedia facebook