NEWS

News medipedia

Journée des maladies rares: «Nous demandons d…

En Belgique, 500.000 personnes sont atteintes d'une des plus de 6.000 maladie…


Lire la suite

Medipedia : Prévention, Bien-être & Santé

Prévention, Bien-être & Santé

Troubles de la fertilité


TÉMOIGNAGES

Troubles de la fertilité: quel parcours médical?

Troubles de la fertilité: quel parcours médical?

Catherine Rousseau, infirmière au centre de procréation médicalement assistée des Cliniques universitaires Saint-Luc.

Les couples qui rencontrent des troubles de la fertilité sont généralement pris en charge dans des centres de procréation médicalement assistée. Le parcours de ces patients comporte différentes étapes. Le point avec Catherine Rousseau, infirmière au centre de procréation médicalement assistée des Cliniques universitaires Saint-Luc.

Comment se passe la première consultation dans un centre d’aide à la procréation?

«Les couples viennent généralement consulter dans notre centre de procréation assistée sur les conseils de leur médecin traitant ou de leur gynécologue. La première consultation avec le gynécologue du centre se déroule idéalement en présence des deux partenaires, car l’origine des problèmes de fertilité peut être féminine, masculine ou mixte. Une anamnèse complète est réalisée. Elle inclut toutes les informations relatives à l’histoire médicale générale du couple, aux antécédents gynécologiques et au cycle menstruel de la femme, à la fréquence des relations sexuelles, aux habitudes de vie de chaque personne…, et est suivie d’un examen clinique.

Quels sont les examens réalisés?

«La seconde phase consiste en la réalisation d’examens complémentaires chez la femme et chez l’homme afin d’essayer de déterminer l’origine des troubles de la fertilité. Une prise de sang complète est effectuée chez les deux partenaires, comprenant notamment un dépistage de différentes maladies transmissibles ou ayant un impact sur la fertilité, un bilan hormonal sanguin des hormones thyroïdiennes (car un trouble de la thyroïde peut entraîner des problèmes pour concevoir). Chez la femme, on vérifiera aussi différents paramètres préconceptionnels, tels que l’immunité pour le cytomégalovirus, la rubéole et la toxoplasmose. Un dosage hormonal sera réalisé afin d’évaluer la réserve ovarienne, en complément d’une échographie. Chez l’homme, un spermogramme sera effectué pour évaluer les paramètres du sperme. En fonction des résultats, un traitement sera immédiatement entamé ou d’autres examens pourront être demandés, comme des tests génétiques.»

Quelles sont les options thérapeutiques?

«Il existe une multitude de possibilités en médecine de la reproduction. La stratégie est individualisée en fonction de chaque couple.

La chirurgie: elle est essentiellement utilisée pour des problèmes «mécaniques» (par exemple, des trompes obstruées). Le suivi du cycle menstruel: à l’aide de dosage hormonaux et d’une échographie, le cycle menstruel est monitoré et on propose simplement au couple d’avoir des rapports sexuels au moment de l’ovulation (suivi de cycle spontané). En l’absence d’ovulation, on stimule l’ovulation à l’aide d’injections (suivi de cycle stimulé). Insémination intra-utérine: elle consiste à injecter au moment de l’ovulation (spontanée ou stimulée) une forte concentration de spermatozoïdes dans la cavité utérine. Le sperme peut être celui du conjoint ou d’un donneur.

Fécondation in vitro: elle consiste à féconder l’ovule de la femme (ou d’une donneuse) avec les spermatozoïdes du conjoint (ou d’un donneur) en laboratoire et de transférer ensuite le(s) embryon(s) dans l’utérus. Au préalable, la femme suivra un traitement de stimulation pour obtenir un nombre d’ovules suffisant qui seront récupérés lors d’une ponction sous échographie.»

Quel est votre rôle en tant qu’infirmière?

«La prise en charge des troubles de la fertilité est multidisciplinaire. Les gynécologues occupent une place centrale, mais nous sommes plusieurs acteurs à graviter autour des couples qui viennent consulter: psychologues, spécialistes en médecine nutritionnelle et fonctionnelle de la fertilité… Les infirmières sont en contact permanent avec les patients. Nous nous chargeons des prises de sang et de l’apprentissage pour les injections à faire tous les jours. Mais, surtout, nous les voyons tous les 2 jours en consultation pour réaliser une prise de sang et vérifier l’évolution de leur cycle. Si une ponction d’ovocyte(s) doit être réalisée, nous nous chargeons de téléphoner à la patiente pour programmer la ponction. Nous accueillons la patiente et son conjoint, avec leurs craintes et leur histoire personnelle… Nous effectuons également les tests de grossesse et leur annonçons par téléphone le résultat. Nous connaissons bien les couples et leurs inquiétudes. Ils nous parlent assez facilement et nous prenons le temps de les écouter. Nous avons également une permanence téléphonique via laquelle ils peuvent nous appeler à tout moment. Le couple est au centre de nos préoccupations et nous avons toutes suivi une formation en communication thérapeutique et en hypnose pour améliorer notre relation d’aide.»

Partager et imprimer cet article


NEWS

Tout savoir sur la stimulation ovarienne

Tout savoir sur la stimulation ovarienne

La stimulation ovarienne, c’est quoi ?

La stimulation ovarienne est un traitement médicamenteux qui permet d’augmenter la production par les ovaires du nombre de follicules matur...

Lire la suite
Qu’est-ce que la réserve ovarienne?

Qu’est-ce que la réserve ovarienne?

La réserve ovarienne correspond au nombre d’ovocytes présents dans les follicules primordiaux qui se trouvent dans les ovaires à un moment précis de la vie d’une femme. Les follicu...

Lire la suite

VOS ARTICLES PRÉFÉRÉS

Les centres de procréation médicalement assistée

Les centres de procréation médicalement assistée

Faire appel à un spécialiste

En cas de difficulté à concevoir un enfant, votre gynécologue ou médecin traitant vous recommandera de prendre contact avec un spécialiste de la fert...

Lire la suite
Le système génital féminin

Le système génital féminin

Quel est le rôle des ovaires?

Le système génital féminin est constitué d’organes internes:

  • l’utérus,
  • les trompes de Fallope,
  • les ovaires.

Et d’organes ext...

Lire la suite
La fécondation in vitro (FIV)

La fécondation in vitro (FIV)

Stimulation ovarienne

La première étape de la fécondation in vitro (FIV) consiste à stimuler les ovaires (par des injections répétées de gonadotrophines) en vue d’obtenir plusieu...

Lire la suite
Les inséminations intra-utérines (IIU)

Les inséminations intra-utérines (IIU)

Lors d’une insémination intra-utérine (IIU), les spermatozoïdes mobiles du patient, sélectionnés par une méthode de préparation du sperme, sont amenés dans l’utérus à l’aide d’un c...

Lire la suite
Importance de l’âge et de la réserve ovarienne

Importance de l’âge et de la réserve ovarienne

Le choix de la technique d’assistance à la procréation dépend du diagnostic posé lors du bilan de fertilité. Mais ce choix doit également tenir compte de l’âge de la patiente et de...

Lire la suite
Les traitements chirurgicaux du côté masculin

Les traitements chirurgicaux du côté masculin

Absence de spermatozoïdes

La chirurgie de la reproduction est quasi limitée aux hommes azoospermiques, c’est-à-dire ceux chez lesquels aucun spermatozoïde n’a été trouvé dans l’é...

Lire la suite

SONDAGE

Après combien de temps avez-vous décidé de consulter un spécialiste de la fertilité?

MALADIES À LA UNE

Toutes les maladies
NEWSLETTER
Medipedia facebook

LIENS