NEWS

News medipedia

Journée des maladies rares: «Nous demandons d…

En Belgique, 500.000 personnes sont atteintes d'une des plus de 6.000 maladie…


Lire la suite

Medipedia : Prévention, Bien-être & Santé

Prévention, Bien-être & Santé

Mélanome


TÉMOIGNAGES

Mélanome: le dépistage retardé suite à la Covid-19

Mélanome: le dépistage retardé suite à la Covid-19

Dr Nathalie Rooseleer, Dermatologue bénévole au sein de la Task Force d’Euromelanoma Belgique

Un mélanome sur cinq n’a pas été diagnostiqué en 2020 à cause de la crise sanitaire de la Covid-19(1). Or, la précocité du diagnostic augmente les chances de guérison! La prévention commence, selon le Dr Nathalie Rooseleer (Dermatologue bénévole au sein de la Task Force d’Euromelanoma Belgique), dès l’enfance!

Pourquoi a-t-on moins diagnostiqué de mélanome en Belgique l’an dernier?

«À cause de la pandémie, le nombre de cancers cutanés diagnostiqués (c’est le cas pour tous les autres cancers) a baissé, comme l’avait déjà constaté la Fondation Registre du Cancer(2) après la première vague de Covid-19. Faute de dépistage. Par rapport à une année normale en ce qui concerne les consultations dermatologiques, un mélanome sur cinq n’a pas été diagnostiqué et un tiers des rendez-vous a été manqué. Nombreux sont les patients qui ont retardé leur contrôle annuel ou qui n’ont pas consulté en cas de grain de beauté suspect/modifié. Or, la précocité du diagnostic augmente fortement, en cas de mélanome malin, le taux de guérison, comme pour les autres cancers.»

La campagne Euromelanoma qui propose, entre autres, chaque année en mai, une semaine de dépistage gratuit du mélanome a-t-elle été adaptée suite à la pandémie?

«L’an dernier, et en 2021, nous n’avons pas pu l’organiser de façon traditionnelle. Nous avons cette année demandé au grand public de poster sur Instagram/Facebook de petites vidéos(3): chacun peut expliquer comment il se protège du soleil et est averti des dangers des UV. Le slogan 2021 est: "Votre passé décide de votre futur" et évoque tous les facteurs de risque (expositions solaires en vacances mais aussi en jardinant, en faisant du sport, en travaillant à l’extérieur, etc.). N’oublions pas les coups de soleil subis par la peau depuis l’enfance. La peau a, en effet, une "mémoire" et les effets nocifs des UV sont cumulatifs. Il y a un moment où les dégâts encourus par l’ADN cutané ne se réparent plus et cela donne naissance à un cancer cutané: un mélanome, parfois très agressif et pouvant métastaser, mais aussi un carcinome basocellulaire ou spinocellulaire qui peut défigurer, etc.»

Quelles sont les personnes les plus à risque pour un mélanome?

«Les personnes avec une carnation claire, les blonds et les roux, mais on voit de plus en plus de peaux métissées à risque aussi. En effet, il y a des personnes avec des cheveux foncés mais des peaux claires, sensibles au soleil. Ceux-celles qui ont eu des coups de soleil pendant l’enfance. Le facteur héréditaire peut bien entendu jouer un rôle, surtout au premier degré, le fait d’avoir plus de 50 grains de beauté, les séances de banc solaire et parfois la prise d’immunosuppresseurs.»

Quelles protections contre le mélanome et pour qui?

«La priorité est de rester à l’ombre. Si ce n’est pas possible: appliquez une couche de crème solaire (galénique au choix) toutes les deux heures (SPF50+ de préférence; SPF30+ pour les peaux moins claires) et après chaque baignade. Des protections solaires spécifiques existent pour les enfants. Évitez les activités, loisirs, sport, travail en extérieur de 12 à 16h00. Le port de vêtements à manches longues est recommandé, tout comme celui d’un chapeau à large bord (protection des oreilles, zone sensible) et de lunettes.»

Mélanome: quand consulter un dermatologue?

«Tous les ans pour un dépistage, mais aussi dès qu’un grain de beauté est suspect: règle ABCDE (asymétrie, bord, couleur, diamètre, évolutivité). Pratiquez l’auto-examen à l’aide d’un miroir tous les mois. Ne pas oublier la plante des pieds! Consultez le site web www.euromelanoma.org pour toutes les infos pratiques.»

Par Barbara Simon, journaliste santé

Partager et imprimer cet article


NEWS

Réduire le risque de récidive après un mélanome

Réduire le risque de récidive après un mélanome

En cas de métastases au niveau des ganglions lymphatiques

Lors de l’ablation d’un mélanome, quand la tumeur atteint une certaine épaisseur, le ganglion lymphatique qui en est le...

Lire la suite

VOS ARTICLES PRÉFÉRÉS

Quel suivi après le traitement du mélanome?

Quel suivi après le traitement du mélanome?

Lorsque le mélanome a été traité, un suivi est proposé aux patients:

  • Tous les patients qui ont eu un mélanome bénéficient d’un suivi dermatologique régulier pour le restant...

Lire la suite
Quel suivi après le traitement du mélanome?

Quel suivi après le traitement du mélanome?

Zoom sur la thérapie ciblée

Les thérapies ciblées s’attaquent spécifiquement à certaines cellules cancéreuses. Elles les reconnaissent et inhibent les processus à l’origine de la...

Lire la suite
Traitement du mélanome au stade métastastatique

Traitement du mélanome au stade métastastatique

  • Thérapies ciblées

Les thérapies ciblées sont spécifiquement axées sur certaines cellules cancéreuses. Elles reconnaissent ces cellules cancéreuses et freinent...

Lire la suite
Peut-on prévenir le cancer de la peau (mélanome)?

Peut-on prévenir le cancer de la peau (mélanome)?

La plupart des facteurs de risque de développement d’un mélanome ne sont pas modifiables, à l’exception de l’exposition aux rayons ultraviolets.

Quelques conseils pour vous proté...

Lire la suite
Comment limiter la propagation du mélanome?

Comment limiter la propagation du mélanome?

En cas de ganglion sentinelle positif, c’est-à-dire s’il contient des cellules cancéreuses, une seconde opération sera réalisée afin d’enlever les autres ganglions régionaux (aisse...

Lire la suite
Grain de beauté suspect: l’exérèse diagnostique

Grain de beauté suspect: l’exérèse diagnostique

L’exérèse diagnostique

Si le dermatologue pense que le grain de beauté suspect pourrait être un mélanome, il va essayer directement de retirer toute la partie de la peau où se si...

Lire la suite

SONDAGE

Allez-vous régulièrement chez le dermatologue pour un dépistage du mélanome ?

MALADIES À LA UNE

Toutes les maladies
NEWSLETTER
Medipedia facebook

LIENS