Medipedia : Prévention, Bien-être & Santé

Prévention, Bien-être & Santé

Ménopause


TÉMOIGNAGES

Atrophie vulvo-vaginale: quelles solutions?

Atrophie vulvo-vaginale: quelles solutions?

Dr Anne Firquet, Gynécologue, Chef de Clinique, responsable du Centre de la Ménopause (CHR Liège)

L’atrophie vulvo-vaginale sera pour beaucoup de femmes ménopausées une complication dans leur vie sexuelle. THS oral ou local et laser peuvent aider.

Est-ce normal de souffrir de sécheresse vaginale à la ménopause?

«Dès la ménopause, la carence en œstrogènes se creuse et les rapports sexuels peuvent devenir douloureux. Au début, la femme va ressentir un inconfort, de petites douleurs, sans penser à une sécheresse vaginale. Au moment de l’examen gynécologique, lorsque je constate que les muqueuses de ma patiente sont blanchies, plus fragiles, moins trophiques, je lui explique qu’elle n’a pas à culpabiliser si elle ressent un manque de libido ou souffre d’inconforts lors des rapports sexuels.»

Quels traitements prescrivez-vous?

«Les femmes qui suivent un THS par voie orale n’ont généralement pas besoin d’un complément local sous forme de crème ou d’ovules à base d’œstrogènes. En cas de traitement local à base d’œstrogènes, il convient de bien expliquer la période curative: plusieurs semaines, suivies de l’application de crème ou d’ovules à base d’œstrogènes en cure d’entretien, à raison d’une à deux fois par semaine. C’est capital pour la compliance au traitement et éviter qu’en cas d’amélioration, la femme n’abandonne ce petit rituel vaginal comme je le qualifie souvent.»

D’autres solutions pour l’atrophie vulvo-vaginale?

«Si la femme ménopausée est hermétique à tout traitement hormonal oral ou local, notez que des lubrifiants spécifiques peuvent aider, mais leur efficacité sera moindre. Il faut également insister sur le fait que les femmes qui ont des antécédents familiaux de cancer du sein peuvent prendre un THS oral ou local. Leur peur est légitime mais injustifiée. Depuis quelques années, le laser CO2 ou Yag a fait son apparition dans le traitement de l’atrophie vaginale. Il est assez onéreux mais donne de bons résultats en deux ou trois séances. Après un an, une séance d’entretien est recommandée.»

L’atrophie vulvo-vaginale, comment en parler?

«En consultation, j’aborde le sujet dès le début si la femme ménopausée évoque d’elle-même ce genre d’inconfort avant l’examen. Sinon, si je constate des signes d’atrophie vulvo-vaginale à l’examen, j’en profite pour demander si elle souffre de rapports douloureux, etc. Soit elle embraye, soit elle est trop gênée pour en parler, ou bien elle n’a pas ce genre de problèmes, mais au moins le sujet aura été abordé quand la femme est le plus en confiance. Une psycho-sexologue comme nous en avons une au centre où je travaille peut également aider dans ce contexte.»

Partager et imprimer cet article


NEWS

Ménopause et baisse de libido: une fatalité? 12 04 2018
Ménopause
Ménopause et baisse de libido: une fatalité?

Ménopause: que se passe-t-il dans le corps?

La ménopause correspond à un arrêt des menstruations depuis plus d’un an. Au niveau du corps, cela se traduit par un arrêt du fonction...

Lire la suite
Une app pour tout savoir sur la ménopause 04 10 2017
Ménopause
Une app pour tout savoir sur la ménopause

La ménopause: un sujet mal connu des femmes

Selon une enquête(1) menée par la Société belge de la Ménopause (SBM) auprès de 700 femmes belges, 61% des femmes considèrent la mén...

Lire la suite

VOS ARTICLES PRÉFÉRÉS

Soutien psychologique à la ménopause 24 02 2011
Ménopause
Soutien psychologique à la ménopause

Lorsque la femme ménopausée ressent des difficultés psychiques qui lui semblent insurmontables, même avec une thérapie hormonale, un soutien psychologique peut être conseillé. Il e...

Lire la suite
Crèmes vaginales à action locale 24 02 2011
Ménopause
Crèmes vaginales à action locale

Lorsque la prise d'hormones par voie orale n'est pas souhaitable ou refusée par la patiente, mais qu'il existe des plaintes sexuelles, l'utilisation d'une crème vaginale contenant...

Lire la suite
Médicaments anti-bouffées de chaleur 24 02 2011
Ménopause
Médicaments anti-bouffées de chaleur

Des préparations contenant des dérivés concentrés d'extraits de soja ont certaines propriétés de type oestrogéniques. Elles diminuent la fréquence des bouffées de chaleur d'environ...

Lire la suite
SERM: efficaces contre l'ostéoporose 24 02 2011
Ménopause
SERM: efficaces contre l'ostéoporose

Les SERM ou Selective Estrogen Receptor Modulators sont des molécules qui ont des propriétés oestrogéniques puissantes sur certains organes (comme les os), mais faibles voire inexi...

Lire la suite
Effets secondaires du Traitement Hormonal Substitutif (THS) 24 02 2011
Ménopause
Effets secondaires du Traitement Hormonal Substitutif (THS)

Pertes de sang

L'effet secondaire le plus fréquent du traitement hormonal substitutif est la perte de sang vaginale. Le plus souvent, il s'agit de pertes minimes mais irrégulière...

Lire la suite
Quels sont les risques du Traitement Hormonal Substitutif? 24 02 2011
Ménopause
Quels sont les risques du Traitement Hormonal Substitutif?

Des risques faibles et difficiles à démontrer

Beaucoup d'études ont été publiées sur les risques des THS. Les données sont contradictoires et dépendent des combinaisons hormonale...

Lire la suite

SONDAGE

Comment réagissez-vous lorsque vous avez des bouffées de chaleur?

MALADIES À LA UNE

Toutes les maladies
NEWSLETTER
Medipedia facebook