Medipedia : Prévention, Bien-être & Santé

Prévention, Bien-être & Santé

Psoriasis


TÉMOIGNAGES

3 questions que vous vous posez sur la vaccination anti-Covid-19

3 questions que vous vous posez sur la vaccination anti-Covid-19

Avec le Pr Bernard Vandercam, infectiologue aux Cliniques Universitaires Saint-Luc (Bruxelles).

La vaccination anti-Covid-19 suscite de nombreuses questions et peut être anxiogène. Et aurait-elle des implications pour les personnes sous traitement contre le psoriasis? Réponses détaillées et rassurantes du Pr Bernard Vandercam, infectiologue.

Les trois vaccins actuellement administrés en Belgique sont ceux de Pfizer BioNtech, Moderna et AstraZeneca. En quoi différent-ils du vaccin «classique» contre la grippe saisonnière?

«Les vaccins anti-Covid-19 de Pfizer BioNtech et de Moderna sont des vaccins à ARNm, alors que celui d’AstraZeneca est un vaccin à base d’ADN. Pour le vaccin contre la grippe, la vaccination consiste à vous injecter directement un morceau de la surface du virus, une protéine appelée Hémagglutinine. Le système immunitaire va réagir contre cette protéine et fabriquer des anticorps pour se protéger contre le virus de la grippe. Chez le Sars Cov 2 (Covid-19), on retrouve à la surface du virus une protéine appelée Spike. Pour le vaccin d’AstraZeneca, l’information nécessaire pour fabriquer la protéine Spike est contenue dans de l’ADN. Cet ADN est inséré dans un adénovirus. Pour les vaccins de Pfizer BioNtech et de Moderna, cette information est de l’ARNm et est enveloppée dans une nanoparticule de graisse. Après injection de ces vaccins anti-Covid-19, l’ARNm ou l’ADN pénètre dans vos cellules et, c’est la cellule elle-même qui va fabriquer la protéine du virus. Votre organisme va ensuite développer une immunité contre cette protéine Spike et bloquer l’entrée du virus. La vaccination contre la grippe saisonnière va avoir un effet protecteur modéré de l’ordre de maximum 70% chez les sujets jeunes avec, chez les personnes âgées des réponses moins élevées. Avec les vaccins anti-Covid-19 actuellement administrés en Belgique, la protection est bien plus importante: de l’ordre de 95% pour les vaccins à ARNm. Et on commence à voir dans certains pays une nette baisse des hospitalisations depuis le début des campagnes de vaccination.»

Quels sont les risques du vaccin anti-Covid-19 sur la santé à court et à long terme?

«À court terme, les effets secondaires du vaccin anti-Covid-19 sont connus: douleurs et sensation de chaleur au point d’injection (haut du bras), maux de tête, fièvre, courbatures, fatigue, etc. Ils disparaissent généralement dans les 24 à 48 heures. Des effets secondaires plus importants, comme des réactions allergiques, voire un choc anaphylactique (d’où la surveillance médicale durant 15 à 30 minutes après l’injection) ont été rapportés, mais ils restent rares (quelques cas pour un million de doses). Notez qu’on peut rencontrer le même type de réactions allergiques sévères lors de l’administration de certains vaccins, l’ingestion de certains aliments (noix, œufs, etc.) ou lors d’une anesthésie, etc. Pour le moment, nous n’ avons qu’un recul de 3 mois. Néanmoins, dans 95% des cas, les effets secondaires graves post vaccination s’observent dans les 6 semaines après injection. Rappelons que nous n’avons pas recensé de cas de Syndrome de Guillain-Barré ni de sclérose en plaques, car cela préoccupe souvent la population. N’oublions pas que les vaccins anti-Covid-19, comme d’ailleurs tous les vaccins ou nouveaux médicaments, bénéficient d’un suivi rigoureux, ce qui permet d’en évaluer convenablement les risques et les bénéfices.»

Existe-t-il des interactions entre médicaments (antibiotiques, anti-inflammatoires, antifongiques, immunosuppresseurs) et les vaccins anti-Covid-19?

«Aucune interaction n’a été observée avec les traitements médicamenteux susmentionnés. De même, le vaccin n’est pas déconseillé aux personnes atteintes d’asthme, de psoriasis, voire d’urticaire. En cas d’allergie connue, on peut consulter son dermatologue avant la vaccination. Nous n’avons pas observé de cas de psoriasis ni d’eczéma après administration vaccinale. Le vaccin pourrait, chez les personnes sous traitement immunosuppresseur lourd (pas tellement les biologiques de nouvelle génération, mais des molécules comme des anti-TNF, de la cortisone à haute dose par exemple) donner une réponse vaccinale moindre dont on ne connaît pas encore la signification clinique exacte (protection moindre et/ou plus courte?). Des études doivent toutefois encore analyser ces données.»

Partager et imprimer cet article


NEWS

Psoriasis: la révolution des nouveaux médicaments biologiques 14 04 2021
Psoriasis
Psoriasis: la révolution des nouveaux médicaments biologiques

Les biothérapies ou traitements biologiques sont des substances produites à partir d’une cellule ou d’un organisme vivant. La majorité de ces biothérapies sont des anticorps monocl...

Lire la suite
Le traitement du psoriasis en période de COVID 23 03 2021
Psoriasis
Le traitement du psoriasis en période de COVID

Le psoriasis est une maladie cutanée très invalidante mais pas mortelle. Cela explique que, dès le début de la pandémie de coronavirus, les patients et les médecins se soient inqui...

Lire la suite
Psoriasis: les promesses de la télédermatologie 21 12 2020
Psoriasis
Psoriasis: les promesses de la télédermatologie

La télémédecine est une pratique médicale qui utilise les technologies de l’information et de la communication (ordinateur, tablette, téléphone multimédia, réseau 3G, internet...)...

Lire la suite
Psoriasis: réponses aux questions les plus fréquentes 17 01 2019
Psoriasis
Psoriasis: réponses aux questions les plus fréquentes

«Comment puis-je reconnaître les symptômes du psoriasis?»

Il existe différentes formes de psoriasis, dont les plus fréquentes sont le psoriasis en plaques et l’arthrite psoria...

Lire la suite
  • «
  • »

VOS ARTICLES PRÉFÉRÉS

Conseils pratiques 25 09 2017
Psoriasis
Conseils pratiques

  • Résistez à l’envie de vous gratter: voilà un des grands défis quand on souffre de psoriasis. Le grattage, s’il soulage momentanément, a en effet tendance à aggraver les lésio...

Lire la suite
L’hygiène 25 09 2017
Psoriasis
L’hygiène

Une hygiène et des soins quotidiens appropriés sont essentiels pour mieux vivre avec le psoriasis.

  • L’hydratation est la clé d’une bonne prise en charge! Hydratez votre peau...

Lire la suite
Les conséquences sociales et psychologiques 25 09 2017
Psoriasis
Les conséquences sociales et psychologiques

La tendance à l’évitement

Le psoriasis est une maladie visible qui peut avoir d’importantes répercussions sur la vie sociale, intime, professionnelle. Bien qu’il ne soit pas cont...

Lire la suite
Les traitements biologiques: anti-TNF et anti-interleukines 25 09 2017
Psoriasis
Les traitements biologiques: anti-TNF et anti-interleukines

Les médicaments biologiques sont des molécules fabriquées grâce à différentes techniques de biologie moléculaire. Destinées à bloquer la formation des lésions cutanées en ciblant d...

Lire la suite
Les traitements oraux 25 09 2017
Psoriasis
Les traitements oraux

L’acitrétine

Ce médicament par voie générale, dérivé de la vitamine A, donne de bons résultats. Cependant, en raison des risques importants de malformation du fœtus qu’il impliqu...

Lire la suite
La PUVAthérapie 25 09 2017
Psoriasis
La PUVAthérapie

La PUVAthérapie (Psoralène UltraViolet-A) est utilisée sur tout le corps dans les formes étendues (> 25% de la surface corporelle) de psoriasis mais aussi de manière locale, quand...

Lire la suite

SONDAGE

Si vous aviez des plaques de psoriasis sur le corps, oseriez-vous vous montrer en maillot à la plage?

MALADIES À LA UNE

Toutes les maladies
NEWSLETTER

MALADIES LIÉES

Rhumatisme psoriasique
Medipedia facebook