NEWS

News medipedia

Journée des maladies rares: «Nous demandons d…

En Belgique, 500.000 personnes sont atteintes d'une des plus de 6.000 maladie…


Lire la suite

Medipedia : Prévention, Bien-être & Santé

Prévention, Bien-être & Santé

Spasticité


TÉMOIGNAGES

Gérer la spasticité au quotidien

Gérer la spasticité au quotidien

Marie, 59 ans

Depuis deux ans, Marie s'occupe de sa mère, victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC). Son métier d'infirmière à domicile est un atout pour gérer la spasticité au quotidien.

Spasticité post-AVC: des conséquences importantes

Depuis son AVC, ma mère souffre d'une hémiplégie et de différents troubles qui l'handicapent beaucoup. Elle ne pouvait plus vivre seule. Il a donc fallu prendre une décision: la placer en institution ou l'installer chez moi. J'ai opté pour la deuxième solution. D'autant plus qu'en tant qu'infirmière à domicile, je savais pouvoir m'occuper d'elle convenablement.

Gérer la spasticité au quotidien

Après son AVC, elle a rapidement développé de la spasticité sur tout le côté gauche du corps. La spasticité complique certaines tâches quotidiennes, comme la toilette. À cause de son bras spastique, il lui est plus difficile par exemple d'accéder à son aisselle pour la laver. J'ai donc dû trouver des solutions. Quand elle est dans son fauteuil, j'essaye en général de maintenir ses membres dans une position correcte à l'aide de coussins. De cette manière, elle est installée plus confortablement et nous évitons au maximum les rétractions musculaires. Gérer sa spasticité est un travail au quotidien... Mais quel plaisir lorsque je constate qu'elle se sent mieux!

 

 

Partager et imprimer cet article


NEWS

Dépister une spasticité après un AVC

Dépister une spasticité après un AVC

La survenue de la spasticité musculaire après un AVC est liée au fait que le cerveau lésé ne parvient plus à inhiber l’activité du muscle. Elle est donc un reflet de la sévérit...

Lire la suite

VOS ARTICLES PRÉFÉRÉS

La chirurgie orthopédique: dans quels cas?

La chirurgie orthopédique: dans quels cas?

Traitement des rétractions musculaires sévères

La chirurgie orthopédique est le seul traitement de la rétraction musculaire sévère. L'unique manière de corriger un muscle rétr...

Lire la suite
La pompe à baclofène

La pompe à baclofène

Injections près de la moelle épinière

La pompe à baclofène est un dispositif permanent qui permet d'injecter en continu le baclofène, un antispastique, directement dans le liquid...

Lire la suite
Chirurgie: la neurotomie

Chirurgie: la neurotomie

La neurotomie est un traitement de la spasticité localisée. Elle consiste à sectionner chirurgicalement le nerf moteur qui contrôle le muscle spastique. Cette section est partiel...

Lire la suite
La toxine botulique pour relâcher le muscle

La toxine botulique pour relâcher le muscle

La toxine botulique de type A est l'un des traitements de la spasticité localisée. Cette neurotoxine permet de bloquer l'influx nerveux qui contrôle la contraction musculaire....

Lire la suite
Antispastiques oraux pour traiter la spasticité

Antispastiques oraux pour traiter la spasticité

Les antispastiques oraux sont en général prescrits en cas de spasticité généralisée et modérée, en complément de la kinésithérapie.

Des effets secondaires – de la somnolence entr...

Lire la suite
Prise en charge de la spasticité par un kiné

Prise en charge de la spasticité par un kiné

Quel est le rôle du kiné?

Le but du travail du kiné, acteur incontournable de la prise en charge, est de rendre un maximum de mobilité au patient. La kinésithérapie permet de réd...

Lire la suite

SONDAGE

Depuis votre AVC, vous avez de plus en plus de difficultés à étendre le bras car vous souffrez de spasticité. Que faites-vous?

MALADIES À LA UNE

Toutes les maladies
NEWSLETTER

MALADIES LIÉES

Sclérose en plaques
Medipedia facebook