Medipedia : Prévention, Bien-être & Santé

Prévention, Bien-être & Santé

Cancer du sein


TÉMOIGNAGES

Cancer du sein chez la personne âgée: «Il faut considérer la patiente dans son intégralité»

Cancer du sein chez la personne âgée: «Il faut considérer la patiente dans son intégralité»

Pr. Hans Wildiers, oncologue médical spécialisé dans le cancer du sein à l’UZ Leuven

Les personnes âgées atteintes d’un cancer du sein doivent bénéficier d’une prise en charge et d’un traitement différents de ceux des patientes plus jeunes. Hans Wildiers, oncologue à l’UZ Leuven, plaide en faveur d’une évaluation globale de la patiente âgée afin d’éviter autant que possible tout sur- ou sous-traitement.

Les femmes âgées doivent-elles plus fréquemment subir un dépistage du cancer du sein?

Près de 30% des patientes, chez lesquelles nous diagnostiquons un cancer du sein, ont plus de 70 ans. Pourtant, le dépistage du cancer du sein en Belgique n’est pratiqué que de 50 à 69 ans et il n’y a plus de dépistage systématique après 70 ans. Cette politique se justifie du point de vue de la population générale, car l’utilité du dépistage diminue avec l’âge étant donné que les seniors décèdent plus souvent d’une autre maladie. De plus, il ne faut pas non plus exagérer la valeur du dépistage du cancer du sein. Il mène dans le public cible des 50 à 69 ans à une légère diminution de la mortalité due au cancer du sein (20%), mais on assiste aussi à nombre de sur-diagnostics et de sur-traitements de tumeurs qui n’auraient jamais occasionné le moindre problème. Nous ne recommandons dès lors pas un dépistage de la population générale pour le cancer du sein au-delà de 70 ans. Mais il faut savoir que certaines femmes ont un risque accru de cancer du sein. On pourrait alors envisager pour ces patientes un dépistage en concertation avec le médecin, en tenant compte de leur état de santé, de leur espérance de vie et de leur souhait.

Pourquoi les personnes âgées ont-elles besoin d’un traitement spécifique?

Chez toutes les patientes nous examinons la taille et l’agressivité de la tumeur, mais chez les personnes âgées il faut tenir compte de deux aspects supplémentaires. D’une part, vous devez avoir une vue de l’état de santé général par le biais d’une évaluation gériatrique. Cela permet de mieux évaluer si la patiente va vivre encore suffisamment longtemps pour présenter une éventuelle rechute et si elle peut supporter un traitement comprenant par exemple une chimiothérapie. D’autre part, il y a le souhait de la patiente: estime-t-elle que cela vaut la peine de subir une chimiothérapie et avoir ainsi 10 à 15% de chances de survie en plus? Pour certaines c’est le cas, pour d’autres pas. C’est en fin de compte la patiente qui décide. On ne détermine pas le traitement uniquement en fonction de l’âge de la patiente.

En quoi consiste cette évaluation gériatrique?

Dans le cadre de cette évaluation, nous examinons l’organe touché par le cancer et la patiente dans son intégralité. Nous procédons à l’aide de questions: comment se débrouille-t-elle à la maison, est-elle tombée récemment, a-t-elle des problèmes de mémoire ou de dépression, y a-t-il un problème de dénutrition, prend-elle des médicaments inutiles ou existe-t-il des maladies sous-jacentes qui influencent le pronostic et le traitement? Les réponses à toutes ces questions peuvent mener à une meilleure détermination des traitements à envisager ou non.

Cette évaluation gériatrique est-elle importante?

Absolument. Les seniors souffrent encore souvent d’autres maladies en dehors du cancer. Cette évaluation gériatrique nous permet de déterminer l’état de santé de la personne, la pertinence d’une opération ou d’une radiographie et si la patiente pourra supporter une chimiothérapie ou une thérapie ciblée. Elle nous aide à réduire le risque de sur- ou de sous-traitement et à éviter autant que possible une inutile mortalité due au cancer et d’inutiles effets secondaires de la thérapie. Nous disposons ainsi d’une meilleure vue sur l’espérance de vie de cette personne. Si une patiente a une tumeur au sein agressive, mais a un état de santé globalement précaire, l’espérance de vie moyenne est courte, et une chimiothérapie préventive va faire plus de mal que de bien. Mais, si une personne de 70 ans en pleine forme a une tumeur agressive, la chimiothérapie en vaut véritablement la peine.

Procède-t-on souvent chez les seniors à une opération de la poitrine ou une reconstruction mammaire?

Les patientes âgées sont moins fréquemment opérées, on leur administre moins de radiothérapie ou de chimiothérapie. Les reconstructions sont aussi moins fréquentes parce que les personnes âgées estiment généralement que c’est moins important, mais aussi parce que ces interventions peuvent être relativement lourdes.

Certains traitements ne sont-ils plus indiqués chez les personnes âgées?

Nous établissons un trajet de traitement spécifique sur base des résultats de l’évaluation gériatrique de la patiente. La chimiothérapie classique n’est pas aussi évidente chez les personnes âgées, mais il existe aussi des schémas adaptés qui réduisent considérablement le risque de rechute.

Partager et imprimer cet article


NEWS

Cancer du sein: l’importance des traitements adjuvants 10 11 2016
Cancer du sein
Cancer du sein: l’importance des traitements adjuvants

1)    Qu’est-ce qu’un traitement adjuvant du cancer du sein?

Il s’agit d’un traitement complémentaire à l’intervention chirurgicale (mastectomie partielle ou totale) chez une pat...

Lire la suite
Cancer du sein agressif: 16 mois de survie en plus 31 10 2014
Cancer du sein
Cancer du sein agressif: 16 mois de survie en plus

Cancer HER2 positif: 20% des patientes

Un groupe de chercheurs vient de dévoiler une importante avancée dans le traitement du cancer du sein avec métastases, dit HER2 positi...

Lire la suite

VOS ARTICLES PRÉFÉRÉS

Les différents types de traitement du cancer du sein 14 04 2015
Cancer du sein
Les différents types de traitement du cancer du sein

Le traitement du cancer du sein combine, le plus souvent, plusieurs modalités thérapeutiques:

  • la chirurgie,
  • la radiothérapie (les rayons),
  • l’hormonothérapie (le...

Lire la suite
Les différents stades du cancer du sein 24 02 2011
Cancer du sein
Les différents stades du cancer du sein

Il existe quatre stades d'avancement du cancer du sein. Le stade 1 correspond à une tumeur de moins de 2 cm sans métastase et avec des ganglions lymphatiques sains. Un très bon pro...

Lire la suite
Bilan d'extension 24 02 2011
Cancer du sein
Bilan d'extension

Le bilan d'extension permet de déterminer l'étendue du cancer du sein et de vérifier la présence de métastases. Des examens complémentaires sont dès lors pratiqués:

  • scintig...

Lire la suite
Pronostic du cancer du sein 24 02 2011
Cancer du sein
Pronostic du cancer du sein

Afin de déterminer le traitement adéquat, les médecins devront évaluer les facteurs de pronostic du cancer du sein:

  • La taille de la tumeur.
  • La présence ou non de cell...

Lire la suite
La chimiothérapie 24 02 2011
Cancer du sein
La chimiothérapie

Les métastases

Une des particularités du cancer est sa capacité à s'étendre à d'autres parties du corps. Des cellules cancéreuses peuvent voyager dans le corps via le système san...

Lire la suite
La chirurgie contre le cancer du sein 24 02 2011
Cancer du sein
La chirurgie contre le cancer du sein

La tumorectomie: chirurgie conservatrice

Pour éviter le traumatisme que représente l'ablation complète du sein, la solution chirurgicale que les médecins privilégient est la tumo...

Lire la suite

SONDAGE

Vous devez subir un traitement hormonal après ablation d’un sein. Dans quel état d’esprit êtes-vous?

MALADIES À LA UNE

Toutes les maladies
NEWSLETTER
Medipedia facebook

LIENS