Medipedia : Prévention, Bien-être & Santé

Prévention, Bien-être & Santé

Cancer de l’ovaire


TÉMOIGNAGES

Un nouvel espoir pour le cancer de l'ovaire

Un nouvel espoir pour le cancer de l'ovaire

Dr Stef Cosyns (gynécologue, UZ Brussel)

A un stade avancé du cancer de l'ovaire, le risque de rechute après un premier traitement est grand. Associé à la chimiothérapie classique, un nouveau traitement, le bevacizumab, peut retarder cette rechute jusqu’à 50% plus longtemps.

Quel est le mode d’action du bevacizumab?

Une tumeur a besoin d’oxygène et de nutriments pour se développer. Ceux-ci sont apportés par les vaisseaux sanguins, et plus précisément les artères. Mais, comme les tumeurs ont tendance à croître rapidement et qu’elles ont dès lors besoin de beaucoup de nutriments, elles fabriquent elles-mêmes des vaisseaux sanguins. Pour ce faire, elles produisent des facteurs de croissance. Le bevacizumab est une protéine très spécifique qui se lie de façon ciblée à un de ces facteurs de croissance et l’inactive. Ce qui permet de freiner la fabrication de nouveaux vaisseaux sanguins par la tumeur et donc aussi sa croissance.

Comment est administré le bevacizumab dans le cancer de l'ovaire?

Dans le cas du cancer ovarien, le bevacizumab est associé à la chimiothérapie classique (carboplatine + paclitaxel). Cette association est possible parce que le bevacizumab et la chimiothérapie combattent la tumeur différemment.

Ce nouveau traitement offre une nette plus-value mais uniquement chez les patientes ayant un cancer ovarien avancé, c’est-à-dire répandu dans toute la cavité abdominale ou présentant déjà des métastases. Après ablation chirurgicale de leur cancer de l'ovaire, les femmes de ce groupe rechutent fréquemment. Dans le nouveau schéma de traitement, le bevacizumab et la chimiothérapie sont administrés conjointement pendant 6 mois. Au cours des 9 mois suivants, seul le bevacizumab est administré (ce qui fait un total de 15 mois). Avec cette approche, la rechute du cancer de l'ovaire est retardée jusqu’à 18 mois en moyenne, soit 6 mois de plus qu'avec la chimiothérapie seule.

Pouvons-nous nous attendre prochainement à d’autres nouveaux traitements pour le cancer ovarien?

Beaucoup d’autres médicaments font l’objet de recherches, mais ne sont pas encore au stade des essais cliniques. L’inhibiteur de la PARP, l’olaparib, est une nouvelle molécule qui freine la multiplication des cellules cancéreuses. Celles-ci prolifèrent en se divisant beaucoup et vite. Ce qui provoque l’apparition d’erreurs dans leur matériel génétique (ADN). La PARP est une protéine qui répare ces erreurs. Cet inhibiteur semble très prometteur dans le cas des cancers du sein et de l'ovaire héréditaires.

D’ici 10 à 20 ans, nous prévoyons aussi une nette avancée dans les vaccins thérapeutiques, ce que l’on appelle l’immunothérapie. Dans le cas du cancer, l’objectif est la stimulation du système immunitaire du patient de façon à ce qu’il ne reconnaisse et ne détruise que les cellules cancéreuses déjà présentes. Cette thérapie a déjà montré des résultats prometteurs, mais doit encore être développée.

Partager et imprimer cet article


NEWS

Une grossesse après un cancer de l’ovaire: est-ce possible? 04 07 2017
Cancer de l’ovaire
Une grossesse après un cancer de l’ovaire: est-ce possible?

Cancer de l’ovaire et fertilité: quels liens?

La maladie en elle-même n’a pas d’impact sur la fertilité. Toutefois, son traitement peut nécessiter l’ablation chirurgicale des deu...

Lire la suite

VOS ARTICLES PRÉFÉRÉS

Renoncer à traiter le cancer de l'ovaire 20 08 2012
Cancer de l’ovaire
Renoncer à traiter le cancer de l'ovaire

Les traitements du cancer de l’ovaire sont souvent lourds et n’offrent pas toujours une garantie de guérison. Il est important de discuter ouvertement avec votre médecin des avan...

Lire la suite
Cancer de l'ovaire: guérison, récidive et chimiorésistance 20 08 2012
Cancer de l’ovaire
Cancer de l'ovaire: guérison, récidive et chimiorésistance

Guérison complète du cancer de l'ovaire

Le pronostic (chances de guérison) peut s’exprimer sous la forme de la "survie à cinq ans". Il s’agit du pourcentage de patientes à un sta...

Lire la suite
Suivi du cancer de l'ovaire 20 08 2012
Cancer de l’ovaire
Suivi du cancer de l'ovaire

Rémission complète du cancer de l'ovaire

Après un traitement, on parle de rémission complète lorsque l’examen physique est normal, l’imagerie ne montre plus de tumeur et le tau...

Lire la suite
Cancer de l'ovaire: et après? 16 08 2012
Cancer de l’ovaire
Cancer de l'ovaire: et après?

Se rétablir d'un cancer de l'ovaire

Le diagnostic et le traitement d’un cancer de l’ovaire entraînent des dommages psychologiques et physiques souvent importants. Le rétablisseme...

Lire la suite
Nouveaux traitements contre le cancer de l'ovaire 16 08 2012
Cancer de l’ovaire
Nouveaux traitements contre le cancer de l'ovaire

Nouveaux agents chimiothérapeutiques

La doxorubicine pégylée, le topotécan, la gemcitabine et la trabectédine sont des agents chimiothérapeutiques qui peuvent être utilisés lors d’...

Lire la suite
Effets secondaires de la chimiothérapie 16 08 2012
Cancer de l’ovaire
Effets secondaires de la chimiothérapie

Des effets secondaires variables

Les chimiothérapies tuent non seulement les cellules cancéreuses, mais aussi les cellules saines à croissance rapide (cellules sanguines, muqueus...

Lire la suite

SONDAGE

Vous devez subir une intervention chirurgicale car vous avez un cancer de l’ovaire. Que redoutez-vous le plus?

MALADIES À LA UNE

Toutes les maladies
NEWSLETTER
Medipedia facebook

LIENS