Medipedia : Prévention, Bien-être & Santé

Prévention, Bien-être & Santé

Cancer de la prostate


TÉMOIGNAGES

Dépistage systématique du cancer de la prostate?

Dépistage systématique du cancer de la prostate?

Dr. Vera Nelen, Provinciaal Instituut voor Hygiëne Antwerpen

L'analyse des taux sanguin de PSA permet de dépister un cancer de la prostate à un stade précoce. Effectuer ce test à grande échelle n’est néanmoins pas envisagé à l’heure actuelle. Explications avec le Dr Nelen.

Le dépistage précoce du cancer de la prostate a-t-il un effet positif sur la mortalité?

D’après l’étude ERSPC menée dans 8 pays sur 180.000 participants (dont 10.000 originaires d’Anvers), un dépistage systématique de la population par le biais du test PSA diminue de 20% la mortalité due au cancer de la prostate.

 

Néanmoins, le test PSA n’est pas suffisamment précis pour permettre de dépister tous les hommes. Pour quelles raisons?

Ce test révèle un taux de PSA élevé en cas de cancer de la prostate, mais aussi d’hypertrophie bénigne de la prostate et de prostatite (inflammation de la prostate). Seule une biopsie permet de poser avec certitude le diagnostic de cancer de la prostate. De plus, le test PSA entraîne un surdiagnostic: 30 à 50% des cancers détectés sont en réalité des "cancers dormants". Ces cancers ne sont pas agressifs et n’évoluent pas ou très lentement. Ils ne nécessitent dès lors pas une prise en charge immédiate. Un suivi actif suffit.

 

Un dépistage systématique pourrait-il aussi entraîner un surtraitement.

C’est exact. Tout surdiagnostic est associé à un risque de surtraitement, qu’il faut absolument éviter. Car, dans ce cas, un nombre accru d’hommes seraient confrontés trop précocement aux effets secondaires du traitement, comme les problèmes intestinaux, l’incontinence ou les troubles de l’érection. Ces effets secondaires ont un impact important sur la qualité de vie.

 

Cette perte de qualité de vie ne contrebalance-t-elle pas la baisse de mortalité?

Pour éviter un décès par cancer de la prostate il faut convoquer 1.410 hommes pour un dosage de la PSA. Un cancer de la prostate sera diagnostiqué chez 82 d’entre eux. Parmi ceux-ci, 48 n’auraient jamais été diagnostiqués sans ce test, mais seront quand même traités. Et 34 seront pris en charge beaucoup plus tôt et subiront les effets secondaires plus longtemps. Au final, la mortalité aura été diminuée de 20%: ce ne seront pas 5 mais 4 hommes sur les 1.410 qui décéderont d’un cancer de la prostate. Ces chiffres, associés aux risques de surtraitement et de surdiagnostic, expliquent qu'un dépistage systématique par le biais du test PSA n'est à l'heure actuelle pas envisagé en Belgique.

 

Partager et imprimer cet article


NEWS

Cancer de la prostate: traiter les effets secondaires de l’hormonothérapie 26 06 2019
Cancer de la prostate
Cancer de la prostate: traiter les effets secondaires de l’hormonothérapie

Troubles de l’humeur, fatigue, troubles de l’érection, prise de poids, perte de masse musculaire, bouffées de chaleur, taux de cholestérol et de glycémie en hausse et ostéoporose…...

Lire la suite
Prostatectomie: l’arrêt du tabagisme améliore la fonction sexuelle 04 09 2017
Cancer de la prostate
Prostatectomie: l’arrêt du tabagisme améliore la fonction sexuelle

La dysfonction érectile: fréquente après une prostatectomie

L’ablation chirurgicale de la prostate (prostatectomie totale) constitue le traitement de référence du cancer de la pr...

Lire la suite
L’intérêt de la radiothérapie en cas de cancer de la prostate métastasé 01 08 2017
Cancer de la prostate
L’intérêt de la radiothérapie en cas de cancer de la prostate métastasé

Dans quels organes le cancer de la prostate se propage-t-il le plus souvent?

En premier lieu dans les ganglions lymphatiques du bassin et dans les os, surtout la colonne vertébra...

Lire la suite
Des chiens pour dépister le cancer de la prostate? 13 10 2014
Cancer de la prostate
Des chiens pour dépister le cancer de la prostate?

Une équipe de chercheurs italiens s'est intéressée au potentiel du légendaire flair des chiens(1). Leur hypothèse: moyennant un dressage spécifique, ces animaux seraient capables d...

Lire la suite

VOS ARTICLES PRÉFÉRÉS

Chimiothérapie 05 02 2016
Cancer de la prostate
Chimiothérapie

Qu’est-ce que la chimiothérapie?

La chimiothérapie regroupe l’ensemble des médicaments dont le mécanisme d’action permet d’obtenir une destruction des cellules en cours de multip...

Lire la suite
Facteurs de risque du cancer de la prostate 16 03 2011
Cancer de la prostate
Facteurs de risque du cancer de la prostate

Les causes précises du cancer de la prostate ne sont pas connues. Les études ont toutefois mis en évidence plusieurs facteurs de risque.

  • L’âge.

L’âge est le principal f...

Lire la suite
Les différents stades du cancer de la prostate 14 03 2011
Cancer de la prostate
Les différents stades du cancer de la prostate

Entre l’apparition des premiers signes d’un cancer de la prostate (cellules précancéreuses) et la survenue éventuelle de métastases osseuses, un délai de vingt à trente ans peut s’...

Lire la suite
Le cancer de la prostate: une évolution lente 14 03 2011
Cancer de la prostate
Le cancer de la prostate: une évolution lente

Comme d’autres cancers, le cancer de la prostate peut parfois présenter une évolution très agressive. Toutefois, dans la plupart des cas, son évolution est lente. Un délai de dix a...

Lire la suite
Effets secondaires de l’hormonothérapie 14 03 2011
Cancer de la prostate
Effets secondaires de l’hormonothérapie

L’hormonothérapie par des agonistes et antagonistes de la LHRH provoque un certain nombre d’effets secondaires.

  • Troubles de l’humeur: fatigue, perte d’énergie, diminution d...

Lire la suite
Principe de l'hormonothérapie 14 03 2011
Cancer de la prostate
Principe de l'hormonothérapie

Une action sur les hormones mâles

Les hormones mâles, comme la testostérone, régulent un phénomène naturel de croissance et de destruction des cellules prostatiques. Lorsque ce p...

Lire la suite

SONDAGE

Tous vos amis parlent de leurs taux de PSA. Et vous ?

MALADIES À LA UNE

Toutes les maladies
NEWSLETTER
Medipedia facebook

LIENS