Medipedia : Prévention, Bien-être & Santé

Prévention, Bien-être & Santé

DMLA


TÉMOIGNAGES

DMLA: quel suivi après le diagnostic?

DMLA: quel suivi après le diagnostic?

Dr Pieter Boghossian, ophtalmologue à la Clinique Saint-Jean

Vous êtes atteint de DMLA? Un suivi est nécessaire pour traiter la maladie et surveiller son évolution. Le Dr Pieter Boghossian répond à toutes vos questions!

Votre vision s’est détériorée ces derniers temps et votre ophtalmologue vous a diagnostiqué une DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge)? Vous devrez vous assurer d’être suivi dans les mois qui viennent afin de traiter la maladie et surveiller son évolution. Découvrez pourquoi et à quelle fréquence!

Une fois la DMLA diagnostiquée, quel suivi est-il instauré?

«Tout dépend du type de DMLA. S’il s’agit d’une forme sèche, qui est la variante la moins grave et la plus commune, l’ophtalmologue se contente le plus souvent d’un contrôle annuel. Aucun traitement n’existe dans le cadre d’une DMLA sèche mais un check-up annuel permet de vérifier que la rétine et ses photorécepteurs sont toujours intacts et que la maladie n’évolue pas.

En ce qui concerne la DMLA humide, nous commençons le traitement dès que les premiers vaisseaux anormaux apparaissent. Nous administrons des injections intravitréennes – dans l’œil – d’un médicament qui permet de les assécher. En effet, ces vaisseaux sont à l’origine d’hémorragies qui détruisent à petit feu les photorécepteurs.»

À quel intervalle faut-il prendre rendez-vous?

«Pour les patients atteints d’une forme humide de DMLA, trois injections administrées en général sur une période de 3 mois (une par mois) sont nécessaires. Une fois les trois injections réalisées, nous faisons le bilan et vérifions si de nouveaux vaisseaux anormaux apparaissent. Si ce n’est pas le cas, nous effectuons le même check-up mais seulement tous les six mois. Si nous constatons au contraire que la DMLA est encore active et que les vaisseaux de la macula se détériorent à nouveau, nous administrons à nouveau une série de trois injections.»

À quoi le patient peut-il s’attendre en termes d’évolution?

«Le patient peut s’attendre soit à une stabilisation, soit à une aggravation si la DMLA est réfractaire au traitement. Attention, même si la DMLA se stabilise pendant une longue période – parfois plusieurs années –, le risque de récidive n’est pas pour autant écarté par la suite.»

Quels signes le patient doit-il garder à l’œil?

«Les symptômes qui indiquent une aggravation de la DMLA correspondent à une évolution négative de l’acuité visuelle: de nouveaux points de déformation des lignes se forment, la tache sombre au centre du champ visuel s’agrandit…»    

Quels gestes le patient va-t-il devoir poser?   

«Arrêter tout ce qui peut favoriser la DMLA, notamment le tabac. Il est aussi recommandé de manger équilibré en consommant de préférence des fruits et légumes (choux, courgettes, brocolis, épinards, oranges, pastèques…), mais aussi du poisson riche en oméga-3 (hareng, saumon, sardines…), des noix ou encore des amandes. Ce sont des conseils classiques, mais que nous donnons régulièrement. Il y a également une petite grille, qu’on appelle la «grille d’Amsler», qui contient un espace quadrillé. Nous conseillons de l’utiliser toutes les deux à trois semaines pour voir si tout est sous contrôle et qu’aucun symptôme n’apparaît. Si les lignes vous paraissent déformées ou que des trous apparaissent dans la grille, alors il est temps de consulter!»

 

Partager et imprimer cet article


VOS ARTICLES PRÉFÉRÉS

Quel est le rôle de la rééducation à la basse vision? 26 02 2013
DMLA
Quel est le rôle de la rééducation à la basse vision?

En cas de DMLA, la perte de vision centrale peut être importante mais dans tous les cas la vision périphérique est conservée. Une prise en charge multidisciplinaire peut permet...

Lire la suite
DMLA humide: photothérapie dynamique 26 02 2013
DMLA
DMLA humide: photothérapie dynamique

La photothérapie dynamique est actuellement plus rarement utilisée en première intention dans la DMLA humide. Ce traitement peut être choisi en première intention dans certaines...

Lire la suite
DMLA humide: injections d’anti-VEGF 26 02 2013
DMLA
DMLA humide: injections d’anti-VEGF

Des injections dans l’œil

En cas de DMLA humide, les injections intra-oculaires de médicaments anti-VEGF – ou anti-angiogenèse – sont le traitement de première intention.
...

Lire la suite
Quels sont les objectifs des traitements de la DMLA? 26 02 2013
DMLA
Quels sont les objectifs des traitements de la DMLA?

Freiner la progression de la DMLA

On ne guérit pas de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Les dégâts occasionnés par la maladie sont à ce jour irréversibles. Les tra...

Lire la suite
Quelle est l’évolution de la DMLA humide? 26 02 2013
DMLA
Quelle est l’évolution de la DMLA humide?

Apparition brutale des symptômes

Au contraire de la forme sèche, la forme humide de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) évolue généralement très rapidement. Les p...

Lire la suite
Quelle est l’évolution de la DMLA sèche? 26 02 2013
DMLA
Quelle est l’évolution de la DMLA sèche?

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une maladie évolutive et ne guérit pas spontanément! Si rien n’est fait, les symptômes continueront donc de s’aggraver. La forme...

Lire la suite

SONDAGE

Votre père souffre de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Depuis quelques mois, sa vue a baissé. Il affirme qu’il n’y a rien à faire. Comment réagissez-vous?

MALADIES À LA UNE

Toutes les maladies
NEWSLETTER

MALADIES LIÉES

Dépression Hypertension
Medipedia facebook

LIENS