Medipedia : Prévention, Bien-être & Santé

Prévention, Bien-être & Santé

Déficit en lipase acide lysosomale


TÉMOIGNAGES

Sans doute moins rare qu’on ne le pense

Sans doute moins rare qu’on ne le pense

Dr Ruth De Bruyne, gastroentérologie pédiatrique, UZ Gent

Comme le déficit en lipase acide lysosomale (DLAL) est dû à des mutations génétiques, il se transmet des parents aux enfants. La maladie peut dès lors se développer tant chez les bébés que chez les enfants plus âgés et les adultes.

Quelle est la prévalence du déficit en lipase acide lysosomale?

«Cette maladie est rare mais nous ignorons encore son degré de rareté. Elle est sans doute moins rare que nous ne le pensons encore actuellement parce qu’il est probable qu’elle soit encore relativement sous-diagnostiquée. Elle était au départ surtout connue sous sa forme néonatale, à évolution rapide, la maladie de Wolman. Le déficit en lipase acide lysosomale se développe chez près de 1 nouveau-né sur 350.000. Tandis que chez les enfants et les adultes, les estimations varient de 1 sur 40.000 à 1 sur 300.000. Cette marge importante s’explique en partie par le fait que la maladie a plusieurs formes de présentation cliniques, que l’on peut confondre avec d’autres affections, si bien qu’on passe encore aujourd’hui à côté d’une partie des diagnostics.»

Quand faut-il envisager un déficit en lipase acide lysosomale?

«Chez les enfants, il faut envisager cette maladie en cas d’infiltration graisseuse ou d’hypertrophie du foie, de taux de lipides et de cholestérol sanguins anormaux ou de formes inexpliquées de cirrhose du foie, même si d’autres diagnostics sont possibles.»

Faudrait-il envisager de procéder au dépistage dans la population générale du déficit en lipase acide lysosomale?

«Non, la détermination systématique de l’activité de la lipase acide lysosomale n’est pas indiquée.

Les adultes qui présentent des taux élevés de cholestérol LDL sans histoire familiale manifeste d’hypercholestérolémie ou d’hyperlipidémie doivent encore satisfaire à un certain nombre de conditions: augmentation des enzymes hépatiques, hypertrophie du foie, baisse du cholestérol HDL, IMC inférieur ou égal à 30 kg/m2 et, éventuellement, une biopsie du foie suggestive.

Afin d’exclure un diagnostic erroné chez les enfants, il faut envisager un déficit en lipase acide lysosomale en cas de profil lipidique correspondant à celui de l’hypercholestérolémie ou de l’hyperlipidémie familiale. Le médecin tiendra compte du fait que les valeurs de référence pour les taux de cholestérol et de lipides sanguins des enfants et des adolescents sont inférieures à celles des adultes. »

Partager et imprimer cet article


VOS ARTICLES PRÉFÉRÉS

Quels sont les symptômes du déficit en lipase acide lysosomale? 02 10 2017
Déficit en lipase acide lysosomale
Quels sont les symptômes du déficit en lipase acide lysosomale?

Chez les nourrissons

Les enfants nés avec la maladie de Wolman présentent des symptômes aigus dès les premières semaines de vie. Les vomissements, généralement puissants et persi...

Lire la suite
Le conseil génétique 02 10 2017
Déficit en lipase acide lysosomale
Le conseil génétique

Lorsque le diagnostic de déficit en lipase acide lysosomale est posé chez un patient, il est recommandé d’examiner les autres membres de la famille afin de dépister les personnes m...

Lire la suite
La transplantation 02 10 2017
Déficit en lipase acide lysosomale
La transplantation

Au stade terminal de cirrhose du foie, le foie ne fonctionne plus suffisamment (insuffisance hépatique) et une transplantation hépatique sera nécessaire.

Autre option: via la tra...

Lire la suite
Le régime alimentaire et les hypocholestérolémiants 02 10 2017
Déficit en lipase acide lysosomale
Le régime alimentaire et les hypocholestérolémiants

L’influence d’une alimentation pauvre en graisse et en cholestérol sur la maladie est limitée et ne peut pas empêcher sa progression.

Chez les enfants plus âgés et les adultes, l...

Lire la suite
La thérapie de substitution enzymatique bientôt disponible 02 10 2017
Déficit en lipase acide lysosomale
La thérapie de substitution enzymatique bientôt disponible

La sébélipase alfa

Depuis 2015, la thérapie de substitution enzymatique pour le déficit en lipase acide lysosomale est autorisée dans l’Union européenne. Il faut néanmoins encore...

Lire la suite
La confirmation du diagnostic 02 10 2017
Déficit en lipase acide lysosomale
La confirmation du diagnostic

L’analyse de l’activité enzymatique

La seule façon de faire la distinction entre le déficit en lipase acide lysosomale et d’autres maladies présentant des symptômes identiques es...

Lire la suite

SONDAGE

Votre enfant est atteint de LAL-D :

MALADIES À LA UNE

Toutes les maladies
NEWSLETTER
Medipedia facebook