Medipedia : Prévention, Bien-être & Santé

Prévention, Bien-être & Santé

Maladies lysosomales


TÉMOIGNAGES

Maladie de Pompe: s’unir pour être plus forts

Maladie de Pompe: s’unir pour être plus forts

Jean-Marie Huet, Président de l’ABMM et Frank Rodriguez, patient Pompe et responsable du groupe

L’ABMM est l’Association Belge contre les Maladies neuro-Musculaires. Elle regroupe plus de 200 pathologies différentes, dont la maladie de Pompe.

Pourquoi existe-t-il une association «coupole» pour les maladies neuro-musculaires?

Jean-Marie Huet, Président de l’ABMM: Même si les implications quotidiennes peuvent être très différentes d’une maladie à l’autre, nous avons des intérêts communs à défendre. Ensemble, nous avons plus de poids que 200 petits groupes isolés.

L’ABMM a été fondée en 1988 par des personnes atteintes d’une maladie neuro-musculaire, pour les autres patients. Elle fonctionne uniquement avec des bénévoles concernés par une maladie de ce type. C’est fondamental parce que nous connaissons mieux que quiconque les problèmes auxquels nous devons faire face et ce qui peut faire avancer les choses.

Quels sont les rôles de l’ABMM?

Jean-Marie Huet: L’ABMM promeut la qualité de vie des personnes atteintes d’une maladie neuro-musculaire:

- Nous défendons les intérêts et les droits de ces patients;

- Nous avons un rôle de représentation, de «lobby», auprès des autorités publiques. Nous intervenons pour mettre en avant les spécificités liées aux maladies neuro-musculaires et améliorer le quotidien des personnes atteintes. Pour les enjeux qui dépendent du niveau fédéral, nous travaillons en étroite collaboration avec nos homologues flamands de NEMA (Vlaamse vereniging neuromusculaire aandoeningen);

- Nous menons des actions collectives avec d’autres associations actives dans le domaine du handicap, comme l’AWIPH;

- Nous proposons des aides financières pour l’obtention d’aides techniques et un service de prêt de matériel;

- Nous coordonnons des collectes de fond via l’asbl ABMM Aide à la recherche;

- Une fois par an, nous organisons un repas afin de permettre à nos membres de se rencontrer;

- Nous sommes aussi là pour sensibiliser et informer, via des conférences, une revue, un site internet et des groupes spécifiques à certaines maladies. Il existe d’ailleurs un groupe «Pompe».

En quoi consiste ce groupe «Pompe»?

Frank Rodriguez, patient Pompe et responsable du groupe: Mes coordonnées sont disponibles sur le site de l'ABMM pour les autres patients Pompe en quête d’informations et/ou de soutien. En outre, depuis quelques mois, un véritable groupe de patients atteints de cette maladie est en train de se former au sein de l’ABMM. De plus en plus de personnes concernées prennent le train en marche.

Nous organisons des conférences informatives, des rencontres… Actuellement, nous préparons une table ronde pour la rentrée. Elle se tiendra dans la province de Namur et portera sur la résolution des problèmes du quotidien avec la maladie de Pompe, qu’ils concernent la maison, les vacances, le couple…

Quel est l’intérêt de rencontrer d’autres patients?

Frank Rodriguez: Quand on est seul face à la maladie, on peut avoir tendance à croire que les problèmes que l’on rencontre sont insolubles. Pourtant d’autres patients ont peut-être déjà été confrontés à des difficultés similaires et y ont trouvé une issue favorable.

Personnellement, je n’ai rencontré que très récemment d’autres personnes atteintes de la maladie de Pompe. J’avais peur de me retrouver face à quelqu’un de plus «mal en point» que moi, qui me renverrait à ce à quoi je pourrais être confronté plus tard. Petit à petit, j’ai changé d’avis, notamment parce que j’ai entamé un traitement par substitution enzymatique qui freine la progression de la maladie.

Aujourd’hui, je suis convaincu que rencontrer d’autre patients peut être très bénéfique, pour autant que ces personnes soient dans un état d’esprit positif bien sûr. Un exemple? J’avais très peur de transmettre la maladie de Pompe à mes enfants en devenant papa. Discuter de ces craintes avec un autre patient, lui-même père de trois enfants, m’a aidé à franchir le pas et je suis aujourd’hui l’heureux papa d’une petite fille de trois ans!

Partager et imprimer cet article


NEWS

Maladies de surcharge lysosomale et COVID: se protéger contre tout 31 05 2022
Maladies lysosomales
Maladies de surcharge lysosomale et COVID: se protéger contre tout

Le Pr François Eyskens est spécialisé dans les troubles métaboliques chez les enfants et il dirige aussi le CEMA (Centrum voor Erfelijke Metabole Aandoeningen), un centre reconnu p...

Lire la suite
Journée des maladies rares: «Nous demandons des soins adaptés» 27 04 2022
Maladies lysosomales
Journée des maladies rares: «Nous demandons des soins adaptés»

En Belgique, 500.000 personnes sont atteintes d'une des plus de 6.000 maladies rares. Les enquêtes estiment qu’il faut en moyenne un délai de 5 à 6 ans, avec des consultations aupr...

Lire la suite
Maladie lysosomale: d’un tabou vers une histoire familiale 25 05 2021
Maladies lysosomales
Maladie lysosomale: d’un tabou vers une histoire familiale

Diagnostiquer correctement les maladies rares reste un défi, et ce, précisément, en raison de leur extrême rareté. Il faut en moyenne 5 à 7 ans pour établir le diagnostic exact qui...

Lire la suite

VOS ARTICLES PRÉFÉRÉS

Syndrome de Hunter 19 08 2020
Maladies lysosomales
Syndrome de Hunter

Le syndrome de Hunter, aussi appelé mucopolysaccharidose de type 2 (MPS2), est une maladie métabolique héréditaire grave. La mutation génétique responsable de cette maladie se situ...

Lire la suite
Maladie de Gaucher 24 02 2011
Maladies lysosomales
Maladie de Gaucher

Qui est touché?

La maladie de Gaucher touche un enfant toutes les 40.000 à 60.000 naissances et est plus fréquente dans certaines populations, comme les juifs ashkénazes, jusqu’à...

Lire la suite
Trois formes de maladie de Gaucher 24 02 2011
Maladies lysosomales
Trois formes de maladie de Gaucher

Maladie de Gaucher type 1

La maladie de Gaucher de type 1 est de loin la plus fréquente (95% des patients). Elle peut concerner tout le monde, quelle que soit son origine ethniqu...

Lire la suite
Le diagnostic de la maladie de Gaucher 24 02 2011
Maladies lysosomales
Le diagnostic de la maladie de Gaucher

Biopsie de peau et dosage enzymatique

Seul le dosage de l'enzyme bêta-glucosidase permet de poser avec certitude le diagnostic de la maladie de Gaucher. Ce dosage se réalise sur...

Lire la suite
Symptômes de la maladie de Gaucher 24 02 2011
Maladies lysosomales
Symptômes de la maladie de Gaucher

L'accumulation de glucosylcéramide

L'accumulation de glucosylcéramide dans les macrophages est responsable de l'apparition de plusieurs symptômes.

Dilatation et augmentation de...

Lire la suite

SONDAGE

U-heeft-een-zeldzame-ziekte-die-weinig-mensen-kennen-als-u-aan-iemand-zegt-welke-ziekte-u

MALADIES À LA UNE

Toutes les maladies
NEWSLETTER
Medipedia facebook

LIENS