Medipedia : Prévention, Bien-être & Santé

Prévention, Bien-être & Santé

Maladies lysosomales


TÉMOIGNAGES

Peut-on prédire la sévérité d’une maladie lysosomale?

Peut-on prédire la sévérité d’une maladie lysosomale?

Pr Linda De Meirleir, Chef du service de neurologie pédiatrique, Kinderziekenhuis, UZ Brussel

Le spectre des maladies lysosomales peut être extrêmement variable. Une même maladie peut présenter des formes différentes avec un début plus ou moins précoce et une sévérité plus ou moins importante.

Les maladies lysosomales sont provoquées par une mutation génétique. Le type de mutation permet-il d’expliquer la fluctuation de la sévérité des symptômes?

C’est possible mais ce n’est pas toujours le cas. Prenons l’exemple de la MPS1, une maladie lysosomale à large spectre. Certains patients présentent des symptômes de façon précoce, notamment avant l’âge de 2 ans. Il s’agit souvent dans ce cas de problèmes neurologiques graves. D’autres patients, au contraire, ne présentent des troubles que plus tard et qui ne sont généralement pas d’ordre neurologique (problèmes cardiaques, déformations osseuses…). Le type de mutation peut jouer un rôle, mais nous sommes généralement incapables d'affirmer sur base de la mutation s'il s'agit d'une forme sévère ou pas de la maladie.

 

Les maladies lysosomales sont dues à une carence enzymatique. Cette variation des symptômes est-elle dans ce cas davantage liée à l’activité résiduelle de cette enzyme?

Ce point n’est pas très clair non plus. Généralement, l'enzyme en question est présente en très petite quantité chez la plupart des patients. Mais la frontière entre "très peu" et "un peu plus" est généralement peu significative… Nous ne pouvons donc pas prédire sur la base de l’activité enzymatique quels organes seront touchés et avec quelle sévérité. Toutefois, le type d’enzyme qui fait défaut détermine bien évidemment de quelle maladie lysosomale il s’agit: maladie de Pompe, maladie de Fabry, MPS1…

 

Les symptômes sont-ils alors prédictibles au sein d’une même famille?

Dans une famille, c’est bien entendu la même maladie lysosomale qui est transmise mais généralement aussi la même forme de la maladie (début des symptômes, organes atteints, sévérité…). Cela pose immédiatement la question de l’utilité du dépistage prénatal des maladies lysosomales. Il nous est effectivement possible avant la naissance de déterminer si l’enfant va être atteint d’une maladie lysosomale (en recherchant une mutation). Dernière précision valable pour toutes les maladies lysosomales: un début précoce – avec des symptômes qui apparaissent chez de très jeunes enfants – indique généralement une forme sévère de la maladie.

Partager et imprimer cet article


NEWS

Maladies de surcharge lysosomale et COVID: se protéger contre tout 31 05 2022
Maladies lysosomales
Maladies de surcharge lysosomale et COVID: se protéger contre tout

Le Pr François Eyskens est spécialisé dans les troubles métaboliques chez les enfants et il dirige aussi le CEMA (Centrum voor Erfelijke Metabole Aandoeningen), un centre reconnu p...

Lire la suite
Journée des maladies rares: «Nous demandons des soins adaptés» 27 04 2022
Maladies lysosomales
Journée des maladies rares: «Nous demandons des soins adaptés»

En Belgique, 500.000 personnes sont atteintes d'une des plus de 6.000 maladies rares. Les enquêtes estiment qu’il faut en moyenne un délai de 5 à 6 ans, avec des consultations aupr...

Lire la suite
Maladie lysosomale: d’un tabou vers une histoire familiale 25 05 2021
Maladies lysosomales
Maladie lysosomale: d’un tabou vers une histoire familiale

Diagnostiquer correctement les maladies rares reste un défi, et ce, précisément, en raison de leur extrême rareté. Il faut en moyenne 5 à 7 ans pour établir le diagnostic exact qui...

Lire la suite

VOS ARTICLES PRÉFÉRÉS

Syndrome de Hunter 19 08 2020
Maladies lysosomales
Syndrome de Hunter

Le syndrome de Hunter, aussi appelé mucopolysaccharidose de type 2 (MPS2), est une maladie métabolique héréditaire grave. La mutation génétique responsable de cette maladie se situ...

Lire la suite
Maladie de Gaucher 24 02 2011
Maladies lysosomales
Maladie de Gaucher

Qui est touché?

La maladie de Gaucher touche un enfant toutes les 40.000 à 60.000 naissances et est plus fréquente dans certaines populations, comme les juifs ashkénazes, jusqu’à...

Lire la suite
Trois formes de maladie de Gaucher 24 02 2011
Maladies lysosomales
Trois formes de maladie de Gaucher

Maladie de Gaucher type 1

La maladie de Gaucher de type 1 est de loin la plus fréquente (95% des patients). Elle peut concerner tout le monde, quelle que soit son origine ethniqu...

Lire la suite
Le diagnostic de la maladie de Gaucher 24 02 2011
Maladies lysosomales
Le diagnostic de la maladie de Gaucher

Biopsie de peau et dosage enzymatique

Seul le dosage de l'enzyme bêta-glucosidase permet de poser avec certitude le diagnostic de la maladie de Gaucher. Ce dosage se réalise sur...

Lire la suite
Symptômes de la maladie de Gaucher 24 02 2011
Maladies lysosomales
Symptômes de la maladie de Gaucher

L'accumulation de glucosylcéramide

L'accumulation de glucosylcéramide dans les macrophages est responsable de l'apparition de plusieurs symptômes.

Dilatation et augmentation de...

Lire la suite

SONDAGE

Quand vous dites de quelle maladie vous souffrez, les gens n’en ont généralement jamais entendu parler.

MALADIES À LA UNE

Toutes les maladies
NEWSLETTER
Medipedia facebook

LIENS